Loïs Lane, Daily Planet !

Publié le par Morrigann

Ce week end, j'étais de permanence à PO. Samedi, j'ai découvert deux choses (liées l'une à l'autre) : 1) je regarde trop Smallville et 2) je suis une personne horrible.

 

Tout à commencé vers 13h quand ma collègue de La Baule m'a appelée pour me dire qu'un gars de Nantes l'avait appelée (vous suivez ?) pour lui dire qu'un mec c'était noyé à Saint-Marc. Ma première réaction : "merde, je suis en train de bouffer". Et ma seconde, "chouette, un fait divers !" Et oui, j'adore les faits divers, même s'ils me font raller quand je les ai à 17h30 et que je dois contacter plein de gens en urgence pour faire un papier qui va sortir le lendemain, je trouve ça génial. Et (peut-être plus bizarre encore), je trouve les séances au tribunal cool (ce qui n'a rien à voir avec le petit avocat mignon, une autre histoire que je raconterais peut-être un autre jour, si elle devient une histoire). A partir de là, vous comprenez que je ne suis pas une bonne personne.

 

Ma seconde découverte s'est faite plus tard dans l'après-midi alors que je cherchais des renseignements. J'ai redressé le torse et me suis demandé "qu'aurait fait Loïs Lane ?" Et voilà, ma vie professionnelle commence à être conditionnée par une série TV de moyenne qualité avec un certain nombre de personnages niaiseux mais comme j'ai rien d'autre à regarder, je vais m'enfiler les saisons 8 et 9 à la chaîne. Et, sans dec, j'adore Loïs.

 

Je suis donc obligée d'aller claquer une photo à l'endroit de la noyade. Encore un évènement horrible, pas du tout par ce que c'est le "lieu du drame" et que c'est très triste, mais parce que j'ai horreur du sable. Et comme c'est une de ses petites crique de merde de Saint-Marc, pour y accéder il faut en traverser deux à pied. En plus la marée était montante, ce qui fait que j'ai du enlever mes chaussures et mettre mes pieds en contact avec le sol. Forcément, la troisième crique n'était pas accessible à cause de l'eau, du coup, pour prendre une photo je suis montée sur un gros rochers où s'étaient réunis 4/5 gamins d'une dizaine d'années. Arrivée en haut, j'ai vite compris pourquoi : c'est une plage naturiste et les gamins se rinçaient l'oeil. L'un d'eux m'a même demandé :

 

- Vous voulez y aller ?

 

Comme si avec mon pantalon treilli kaki j'avais l'air d'avoir envie de me foutre du sable dans la raie du cul. Je me suis contentée de lui dire "non" et de redescendre, sans photo. Nan parce déjà que les gens habillés ils n'aiment pas être pris en photo, alors ceux ayant les fesses tombantes ou les seins en gants de toilettes !!!

Publié dans About my life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article